Les femmes patriotes de la diaspora dénoncent l’arrestation de leurs camarades.

Date du communiqué : 01/03/2021

Le mouvement des femmes de PASTEF (MOJIP) Diaspora suit de très près lasituation politico-judiciaire très tendue et délétère, au parfum d’un complot d’état concocté au plus haut sommet de l’état pour anéantir et liquider un adversaire et opposant dérangeant, le président Ousmane SONKO, leader du parti PASTEF et  honorable député à l’assemblée nationale. Depuis l’avènement du Président Macky SALL au pouvoir en 2012, le Sénégal est devenu un pays autoritaire et une zone de non droit où les droits et les libertés individuelles et collectives sont quotidiennement violés au vu et au su de tous.

Le vendredi 26 février, des femmes patriotes de PASTEF, en compagnie de la responsable du mouvement des femmes du parti, JIGGENI PASTEF (MOJIP), Maimouna DIEYE, ont été injustement arrêtées par les forces de l’ordre. Ces
sœurs patriotes qui voulaient faire un sit-in devant le domicile de leur leader Ousmane SONKO, après une longue marche dans la capitale, en guise de protestation contre les malversations érigées en règle dans ce pays, ont été raflées en plein jour manu militari par les forces de sécurité publiques. D’autres patriotes et citoyens issus de la société civile et ayant montrés ouvertement leur désaccord à ce système dictatorial qui s’installe, ont été arrêtés arbitrairement et ensuite emprisonnés depuis plusieurs jours.

Le mouvement des femmes de PASTEF (MOJIP) Diaspora condamne avec la dernière énergie les actes barbares et illégaux posés durant les interpellations de ses consœurs. En toute solidarité, le MOJIP DIASPORA exige la libération immédiate et inconditionnelle de toutes ces braves femmes éprises de justice mais également de tous ces citoyens politiques ou de la société civile détenus à travers le territoire national par l’état policier du président Macky SALL qui au demeurant est en violation flagrante des libertés.

Les femmes patriotes, du Sénégal et de la diaspora, seront vent debout à tout moment qu’elles sentiront nécessaire de protéger les droits les plus élémentaires des Sénégalais. Elles ne ménageront aucun effort pour préserver les acquis démocratiques et pour œuvrer à la consolidation de l’Etat de droit.

Les Femmes du MOJIP de la DIASPORA
#MOJIP
#RESISTANCE

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on linkedin
Share on telegram

Soutenir les projets du parti Pastef